eBikeboard

Pour essayer l’eBikeboard, trottinette électrique à 3 roues, je me suis rendu à La Grande Motte où Hello City propose des promenades touristiques sur la ville et ses environs.

Le lieu de départ se trouve dans l’enceinte du club Belambra, où l’on n’entre qu'en montrant patte blanche. Je suis heureusement arrivé en même temps que l’accompagnateur qui m’a emmené, en trottinette s’il vous plait, au « garage » de la société.

 

 

 

L’équipe étant au complet il a fait un bref topo sur l’utilisation et le maniement de l’eBikeboard. Bref, car la prise en main est très intuitive : accélérateur par demi-poignée tournante à droite, frein arrière par manette à main gauche (le frein avant avait été déconnecté pour sans doute éviter les « soleils » intempestifs). Ne jamais lâcher une main du guidon, accélérer avec tact…

 

L’eBikeboard a la particularité d’avoir son train arrière inclinable (le degré d’inclinaison est variable et peut être réglé jusqu’à 45° à la demande de l’utilisateur). Le modèle que j’ai testé avait un assez faible degré d’inclinaison, ce qui est sans doute plus prudent pour un débutant.

Il n’y pas de problème d’équilibre : le démarrage se fait pied gauche sur le plateau (je suis amputé à droite) petite accélération pour avancer, et ramener le pied droit. Il est aussi possible de rester assis sur la selle, jambes demi-fléchies et démarrer ainsi.

 

Le plateau est assez large pour permettre de poser les pieds côte à côte, que l’on se tienne debout ou qu’on utilise la selle. Assez profond aussi pour permettre le transport d’un enfant (voire même d’un adulte puisque je l’ai testé à l’arrivée).

Le confort du modèle que j’ai testé était moyen, j’avais d’ailleurs été prévenu que les trottinettes avaient pas mal de km à leur actif, mais il permet de passer sans encombre sur  des revêtements inégaux (dalles de bétons séparées par un rainurage, pavés, bordures de trottoirs, pelouses et chemins de terre…)

La puissance est impressionnante, la motorisation de 2000W se fait sentir, tant  pour la vitesse (en « 5 » j’ai frôlé les 45 km/h) que pour la grimpée des côtes (même sans élan elle monte une rampe à 10°)

Le tableau de bord propose 5 vitesses : la 1 procure une allure au pas de piéton, la 2 est le mode « éco » allant jusqu’à 17 km/h  puis 3,4 plus rapides, et 5 « Power » ou toute la puissance est délivrée.

 

La promenade proposée était une visite touristique de la ville : trottoirs, rues (elle est homologuée route), allées sableuses, passerelles de traversée d’autoroute, pelouses...

Sur un parcours aussi court il n’était pas possible de tester l’autonomie, elle est donnée pour 45 km, ce qui me semble tout fait crédible.

 

Pressé par le temps et ayant laissé ma voiture à l’entrée du club, je n’ai pas pu tester le pliage et transport de l’ensemble, qui pèse quand même 32 kg. Les photos ci-dessous (proposée par Hello City) montrent qu’il faut quand même avoir un coffre conséquent.

 

..

 

A noter que cette trottinette est entièrement personnalisable: largeur du train arrière, degré et dureté de carving, selle avec ou sans dosseret, motorisation du train arrière , etc.

 

Le prix ? à partir de 4500€ selon modèles