L’escalade/canyoning

Page en construction

L’escalade

La pratique de l’escalade est possible pour les amputés de membres inférieurs comme pour les amputés de membres supérieurs.

La pratique de l’escalade s’avère difficile avec des pieds classiques ou dynamiques. La plupart des amputés de membre inférieurs pratiquant régulièrement l’escalade adaptent sur leur prothèse un pied spécifique, plus court, rigide et recouvert d’une gomme antidérapante. Le plus souvent, il est utile également d’utiliser une prothèse plus courte que l’autre jambe, la longueur étant plutôt source d’encombrement.

L’escalade est plus facilement accessible aux amputés tibiaux, mais certains amputés fémoraux la pratiquent également (Cf photos).

Pour les amputés de membre supérieur, une adaptation de la prothèse s’avère également nécessaire mais est tout à fait possible.

Prothèses d’escalade (cliquez sur les images pour les détails)

Prothèse tibiale                                                                                                                 Prothèse fémorale                                                                                                     Prothèse de membre supérieur

Si vous êtes amputé et si vous pratiquez ce sport, n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques pour faire partager votre expérience

Pour en savoir plus :

  • Centre Pilote d’Escalade et d’Alpinisme : si vous préférez l’escalade ou le parapente, vous pouvez prendre contact avec cette association basée à Vaulx en Velin. Leur coordonnées sont : Tour d’escalade – 1, chemin des vergers – BP n° 11 – 69514 VAULX EN VELIN. Téléphone : 04 72 04 37, Fax : 04 78 79 28 33
  • Handicap Altitudes : cette association basée à ARECHES BEAUFORT propose plusieurs activités sportives de montagne (escalade, via ferrata, ski alpin, ski assis, randonnée haute et moyenne montagne, voile, équitation, etc). Vous pouvez les joindre en écrivant : Handicap Altitudes, rue Pierre Blanc 73270 BEAUFORT SUR DORON – Tél : 04 79 38 72 44 (contact mail : Johan POISSONIER).

Liens sur le Web :

Le canyoning

 

Le canyoning peut être pratiqué par les amputés tibiaux et fémoraux. Cela nécessite toutefois l’utilisation d’une prothèse de bain (c’est-à-dire ne craignant pas l’eau) dans tous les les cas et une prothèse modifiée pour les amputés fémoraux (genou bloqué ou verrouillé et éventuellement un pilon plus sûr qu’un pied en terrain rocheux accidenté).

D’une façon générale, que ce soit pour les amputés fémoraux ou tibiaux, le pilon parait plus pratique et assure une meilleure stabilité sur le rocher mouillé.

Les photos ci-dessous ne sont pas toujours d’une excellente qualité, car ayant été prises avec un appareil jetable étanche.

Afin d’évaluer au mieux les contraintes liés aux prothèses, nous avons réalisé une première expérience au mois de juin 2004. L’expérience était très positive  et nous organiserons probablement, à partir de l’automne 2004, des nouvelles sorties canyoning. Si vous êtes intéressés, vous pouvez nous joindre par mail.